French Chinese (Simplified) Dutch English Hindi Italian Portuguese Spanish

Salon International du Tourisme et de l’Hôtellerie de Ouagadougou (S.I.T.H.O)

SITHO 2017 : Tourisme interne, tourisme de la résistance

1ouvrertTourisme interne: enjeux et défis”, c'est sous ce thème que la 12e édition du SITHO a été lancé dans la soirée du 27 septembre 2017 dans la cours du SIAO. C'est une cérémonie d'ouverture au rythme de ''warba'' et bien arrosé au ''zoom-koom'' qui a été servie aux invités en guise de bienvenue. La version 2017 du SITHO est celle de la résistance face aux attaques terroristes qui impactent négativement les arrivées internationales.

L'ombre des attaques terroristes a plané sur cette ouverture du SITHO. Comment peut-il en être autrement quand on sait que l'une des conséquences de ces actes sauvages est le ralentissement des activités touristiques. Notamment les arrivées internationales qui ont pris un coup ces dernières années. Mais le tourisme est l'un des secteurs qui fait preuve de résilience et le thème de cette 12e édition du SITHO sonne comme une réponse, une résistance. Le contexte sécuritaire délétère avec les retombées négatives sur l’économie nationale interpelle les acteurs du domaine sur l’impérieuse nécessité de trouver des solutions palliatives, a indiqué le président du comité national d'organisation(CNO), Jean Paul Koudougou. Pour lui, le développement du tourisme interne, sans être une panacée, se présente comme la solution sure et durable pour une relance réelle et une promotion pérenne du tourisme national. «Les terroristes en frappant de façon aveugle ont pour ambition de mettre à genou nos nations. A travers les initiatives que nous développons, nous entendons dire non au terrorisme, refuser de nous agenouiller, de nous coucher (...) nous resterons toujours debout et le Burkina Faso à travers le chef de l'Etat s'est engagé à développer des mesures fortes et salvatrices pour donner un élan nouveau au tourisme », a expliqué le ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme, Tahirou Barry. Foi du ministre, le thème sur le tourisme interne nous interpelle quand certaines chancelleries « s'amusent à nous colorer pour mieux nous étouffer. Parce que personne ne magnifiera notre richesse touristique à notre place », martelé le ministre Tahirou Barry en encourageant les Burkinabè à aller à la découverte des potentialités touristiques du Burkina Faso. Le SITHO 2017 vient réconforter le microcosme touristique et culturel national, mais également l'ensemble des burkinabè, a pour sa part poursuivi Jean Paul Koudougou, président du comité national d'organisation.

Le Niger et Burkina, le même combat

Pour cette édition, c'est le Niger qui est le pays invité d'honneur. Le ministre du tourisme et de l'artisanat du pays du Ténéré, Ahmed Boto, a salué la pertinence du thème. Il a noté que le tourisme interne est le défi du moment.

« Le Niger est un pays qui regorge d'importantes potentialités sur le plan touristique. Nous avons connu des périodes extrêmement importantes au cours desquels le tourisme a vraiment rayonné et la façon la plus éclatante qui soit. N'eut été toutes les péripéties que nous avons connues dans un passé récent, notre pays serait aujourd'hui parmi les destinations les plus fréquentées d’Afrique », a dit Ahmed Boto. Ce n'est pourtant pas l'occasion de croiser les bras a insisté le ministre nigérien. « Nous devons prospecter le marché intérieur, développer le tourisme intérieur, le tourisme entre nos Etats... ». Et le SITHO, à l'en croire, est « une occasion très importantede nous faire connaître, de faire connaître nos potentialités et d'encourager tous nos concitoyens à aller vers la découverte de leur propre pays ». Colloque sur le thème, exposition-vente, excursions touristiques sont,entre autres, les activités au programme de la 12e édition du SITHO. Plus de 50 000 visiteurs sont attendus.

Tiga Cheick Sawadogo

 

3o

3o

7o

7o

7o

Meilleurs Exposants

Newsletter

Sponsors & Partenaires

Vidéos

Nos Contacts

Secrétariat Exécutif du SITHO:  Siège ONTB: 4ème Etage Immeuble LONAB 
Adresse postale: 01 BP 1311 Ouagadougou 01
Tel : 226 25 31 19 59/60    
E.mail : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Site web : www.ontb.bf / www.sitho.bf